Les parcs résidentiels de loisirs ou PRL attirent de plus en plus d’investisseurs et de particuliers qui veulent acquérir une sorte de résidence secondaire. Parmi les 150 parcs disponibles en France, vous pouvez, certainement, trouver un terrain prl à vendre. Ces parcs sont, souvent, implantés dans un endroit calme et propice à la zénitude. Comprenant des loisirs et des services pratiques, les PRL offrent beaucoup d’avantages remarquables pour ceux qui veulent implanter une habitation secondaire.

Un PRL : c’est quoi ?

Les PRL sont des espaces spécialement aménagés pour accueillir des habitations légères de loisirs (HLL) ou bien des habitations mobiles (mobil-homes). Ce type de propriété est sujet à un entretien régulier et propose une panoplie de loisirs et de services pratiques. Parmi les installations visibles dans ces parcs, il est possible de citer des blocs sanitaires, des aires de jeux pour enfants, une piscine, etc. Pour trouver un terrain prl à vendre, n’hésitez pas à faire appel à un promoteur immobilier. Ce dernier vous proposera des formules de gestion qui visent à maintenir la bonne entente entre les propriétaires. Les conditions de jouissance des parcelles et des habitations sont visibles dans le règlement intérieur. Cela concerne, surtout, l’utilisation des parties communes, l’agencement des parcelles privatives, et des horaires d’ouverture.

Les 2 catégories de PRL

Il est possible de trouver deux catégories de PRL, à savoir la cession de parcelles et l’exploitation sous le régime hôtelier. La cession de parcelle fonctionne comme dans la vente d’un lotissement classique. En effet, vous êtes propriétaire de votre parcelle, de votre résidence et de l’ensemble des biens communs. Pour ce qui est de l’exploitation sous le régime hôtelier, il s’agit d’une simple location de parcelle. Vous êtes propriétaire de l’habitation, et non du terrain. La location de la parcelle s’effectue à l’année.

Combien coûte un terrain en PRL ?

Le prix d’un terrain prl à vendre dépend de plusieurs facteurs, tels que la situation géographique du parc, ou bien de la taille de la parcelle. Pour l’acquisition d’une parcelle moyenne de 200 m², il faut débourser une somme comprise entre 50 000 euros et 80 000 euros. Pour une parcelle et un mobil-home, il faut débourser entre 70 000 euros et 130 000 euros. Évidemment, ces prix varient, toujours, selon le lieu et le type de mobil-home qui va être implanté.

Les charges et les taxes en PRL

Les charges en PRL sont estimées ente 60 euros à 80 euros par mois. Elles comprennent l’entretien de la propriété, le jardinage, le gardiennage, l’eau et l’électricité des biens privatifs et communs, l’assurance du domaine, l’antenne collective, etc.

Pour ce qui est des taxes en PRL, la législation ne reconnaît pas le mobil-home comme étant une résidence secondaire, ce qui l’exonère de la taxe d’habitation. Vous devrez, payer une taxe de séjour pour loger dans ce type d’habitation. Toutefois, le chalet est, quant à lui, soumis à une taxe d’habitation.

Dans le même sujet : Camping avec parc aquatique