Qu’est-ce qu’un PRL et qu’est-ce qui le différencie d’un terrain de camping ? Un prl est en fait un terrain de camping particulièrement aménagé et qui est exploité soit par une personne morale soit par une personne physique. Un prl propose des hébergements locatifs pour les vacanciers ou bien pour les touristes mais la plupart des locataires dans un PRL sont les retraités. Un PRL propose également la vente pour ceux qui souhaitent acquérir une résidence secondaire. En général, un terrain de camping et un PRL ont plusieurs points de similitudes à première vue ; par exemple, ce sont deux domaines verdoyants, arborés, gazonnés avec des jardins paysagés et des fois un lac ou un étang privé. Les deux établissements disposent tous dans leurs enceintes des infrastructures de loisirs telles que la piscine, l’aire de jeux pour enfants, les terrains de golf, les terrains de tennis… On trouve dans chacun de ces établissements des bâtiments sanitaires. Mais quelles sont les propres particularités d’un PRL ?

Le concept d’un PRL

Un PRL ou un Parc résidentiel de loisirs sert à accueillir les voyageurs pour leur séjour afin qu’ils se ressourcent et se reposent tranquillement. Selon le décret D333-3, le PRL accueille essentiellement les HLL c’est-à-dire les Habitations Légères de Loisirs : les bungalows, les cabanes, les lodges et les chalets. Les résidences mobiles de loisirs ou mobil-homes sont également implantables sur un terrain PRL.

Il existe deux catégories de PRL selon la loi, car les PRL sont régis par le code de l’urbanisme. Tout d’abord, il y a les PRL à cession parcelle et ensuite, il y a les PRL sous le régime hôtelier.

Les PRL sous le régime hôtelier

Pour le régime hôtelier, les habitations et les résidences sont à louer pour une nuit, pour une semaine ou bien pour un mois. Ce sont les clients de passage qui optent pour cette catégorie. Vacances animées, ambiance festive, feux de camps, camping clubs, loin de tout ça est le concept d’un PRL. Normalement, un Parc résidentiel a vocation à offrir à ses clients un séjour de détente au cœur de la nature tout en profitant des chants des oiseaux, un séjour loin du bruit, pas de discothèque, encore moins de restaurants ni de bar. C’est pourquoi les retraités adorent les PRL, pour une famille, louer un logement dans un camping est le plus agréable surtout si le but est de faire plaisir aux enfants.

Dans un PRL sous le régime hôtelier, les prospects ont le choix entre louer un emplacement, louer une HLL ou bien louer un mobil-home. Quel que soit le choix, ces derniers bénéficieront de toutes les infrastructures et de tous les services proposés par l’établissement.

Les PRL à cession parcelle

Pour cette seconde catégorie, les parcelles sont à louer à long terme c’est-à-dire pour une durée de plus de 6 mois à un an maximum mais renouvelable. Les PRL à cession parcelle proposent par ailleurs la vente d’emplacements, de HLL ou de résidence mobile de loisirs. Lorsqu’un acheteur devient un propriétaire, il obtient un acte de propriété avec lequel il a le droit de céder son bien.

Acheter dans un PRL est aujourd’hui l’une des meilleures façons pour acquérir une résidence secondaire. L’avantage d’acheter un logement dans un PRL plutôt que dans un camping est aussi le fait que les parcelles sont plus spacieuses mesurant au minimum : 200m2. Ensuite, dans un camping, vous resterez locataire de l’emplacement même si vous avez acheté le mobil-home ou le chalet. Tandis que dans un PRL, vous êtes à la fois le propriétaire du foncier et de l’habitation.

Dans le même sujet : Camping avec parc aquatique