Taxe de séjour en camping

Afin de développer le tourisme et améliorer les sites touristiques dans une région, certaines communes ont mis en place la taxe de séjour. Une taxe qui concerne surtout les vacanciers et les touristes de passage dans la région que vous logiez dans un hôtel ou dans un camping.

Payer la taxe de séjour parce que…

Si le responsable du camping présente dans votre facture la taxe de séjour, c’est qu’il doit la verser auprès de la commune. Ce sera votre participation à l’amélioration et au développement du tourisme dans la région où vous avez passé vos vacances. Généralement, le tarif de la taxe de séjour doit être inclus dans la location du camping. Ce sera plus simple pour vous, mais certains campings procèdent autrement.

Le tarif de la taxe de séjour n’a pas une valeur unique, il varie d’une région à une autre et d’un camping à un autre. A vrai dire, c’est le conseil municipal de la commune qui le fixe. Il est calculé par nuitée et par personne. Sachez que ce n’est pas seulement au camping que vous serez obligé de payer la taxe de séjour. Elle concerne également les établissements hôteliers, les résidences de tourisme, les locations de vacances, les auberges de jeunesse, les villages de vacances…

Tout le monde doit-il payer la taxe de séjour ?

Lors de votre séjour camping en famille, seuls les enfants âgés de moins de 13 ans ne paient pas la taxe de séjour. Vous ne payerez pas aussi de cette taxe dans le cas où vous bénéficiez d’une aide sociale du fait de votre âge ou de votre handicap. Certains campings n’exigent pas le paiement de la taxe de séjour si vous utilisez vos chèques-vacances. Ne laissez donc rien au hasard et tentez d’avoir le maximum d’informations avant de partir en vacances.

 

Dans le même sujet : Camping avec parc aquatique